Retour d’expérience de la soirée Louange et Prière du Mardi 14 Février.

La semaine dernière, je suis allée à la soirée louange et prière. Je n’y vais pas très souvent. J’ai toujours une bonne raison : l’oubli, la fatigue, le travail, la flemme, un rendez-vous avec quelqu’un que j’ai pas vu depuis longtemps, bref, jamais de mal à trouver une excuse. Et j’avoue que certaines fois où j’y suis allée, je ne me suis pas sentie dans le mood, j’ai eu l’impression que ma présence n’apportait rien ou que je ne recevais pas ce dont j’avais besoin. L’avantage c’est que, que j’y aille ou non, Dieu m’aime toujours pareil, Dieu veut toujours m’utiliser dans ma vie quotidienne, Dieu veut toujours me parler et me faire grandir, donc pas besoin de me sentir coupable, on n’y va pas pour mériter notre place au ciel.

Sauf que mardi, j’ai l’impression qu’il y a eu une nouvelle petite percée dans mon cœur. Alors qu’on louait Dieu, et que des prières/prophéties, plutôt concernant Paris, étaient apportées, j’ai commencé à saisir une autre dimension de ces temps de louange et prière. L’expression « cœur à cœur avec Dieu », même si elle me fait un peu rêver, ne m’a jamais parlé concrètement. Mais là, cette expression m’est revenue à l’esprit. Pour moi, ce temps de louange a été particulier ; pour la première fois, j’ai pensé entendre des anges chanter avec nous. Je me suis sentie plus libre de chanter sans avoir peur que ma voix fasse un truc “chelou” que quelqu’un entende si je chantais trop fort. J’ai vraiment eu le sentiment qu’on était là pour l’édification de l’église. Qu’on était pas juste 15 types qui chantent tout seuls dans une salle où on pourrait loger 10 fois plus de monde. Qu’on était en train de passer du temps avec Dieu. Qu’on était unis, avec la même vision et qu’Il avait des choses à nous dire.

En fait, cet après-midi-là, j’étais allée dans une mercerie. Et pendant la louange, j’avais des images de détails de rubans, je voyais du strass, du brillant de la dentelle, des textures plus ou moins opaques, et j’ai pensé que Dieu voulait me dire quelque chose avec toute cette variété de rubans. J’ai eu l’impression que Dieu me disait : « Tu vois tous ces rubans, si différents les uns des autres, je vous les donne. Ils sont très beaux, mais c’est pas pour faire joli, pour les regarder ou les commenter. C’est pour les utiliser, et il y a plein d’utilisations possibles que tu n’imagines même pas. Je veux que vous découvriez des nouvelles utilisations de mes dons ! »

Donc ma prière pour moi / nous, c’est qu’on soit partants pour découvrir une nouvelle utilisation de ces rubans. Et même si ça nous coûte un peu, parce qu’il faut couper, arranger, y passer du temps, qu’on puisse chaque jour vraiment vivre d’une nouvelle façon ce que Dieu nous a déjà donné. Sans avoir peur d’utiliser Sa carte de crédit illimitée. Sans être restreint à ce que l’on pense que Dieu peut faire ou ce qu’on a déjà vu des gens faire, inspirés par Dieu. Sans penser qu’on a fait le tour de l’utilisation d’un ruban. Si les rubans ne vous parlent pas, vous pouvez transposer ça avec autre image.

J’ai donc trouvé des bonnes raisons pour aller aux réunions de louange et prière : en plus d’être un moment dédié à la louange où on peut crier, danser, se taire, c’est un cadre dans lequel Dieu nous révèle son cœur, en tant que communauté. On peut passer du temps avec Lui et en famille. C’est un cadre où on peut peut-être expérimenter des nouvelles choses dans la prière et la louange. A l’avenir, j’irai y « gaspiller » un peu plus de mon temps.

 

 

Sarah est parisienne de naissance. Elle est prof de FLE et étudie la diététique. Passionnée par le lien entre santé et alimentation elle aime aussi tout ce qui se rapporte à la Corée, danser, voir des gens guéris et ne rien faire.