Quelle est la recette pour un week-end d’église parfait ?

Commençons en découpant le programme en de fines lamelles de fun et de temps spirituels mis bout-à-bout.

Prenez par exemple une soirée « talents » inoubliable… Entre un concours de maquillage contre la montre (Anne-Sara, Déborah, Eliza et Jeanne), des tours de magie improbables (notre Thibault national), le « meilleur porté de danse au monde » (Léa, Karen et Eve-Lise) et un rock-n’-roll à la sauce Perrier (Jean et Hélène), parmi tant d’autres choses, nous avons été gâtés et surpris. A tel point que la piste de danse a été peuplée jusqu’à très tard !

Ajoutez à cela des repas pris tous ensemble, une après-midi détente et beaucoup de petites occasions de faire connaissance les uns avec les autres, et vous aurez une bonne saveur de famille.

Ensuite, saucez avec une thématique forte et des orateurs au sommet de leur forme. Nous avons regardé ensemble le Coeur de Père de Dieu. Gordon, Nathan, Jonathan et Johan nous ont emmené très loin au contact de l’amour de notre Dieu, en l’abordant de toutes sortes de façons différentes. Que nous regardions ensemble un Rembrandt avec Johan, ou que Jonathan nous emmène dans un temps de rencontre avec Dieu tous ensemble, ou même que Gordon nous conduise à écrire une lettre personnelle à Dieu ; tout était là pour que nous repartions avec des choses très fortes.

Peaufinez la sauce avec des ateliers qui déclinent la thématique sous des angles plus pratiques (merci encore à Maryse, Adrian, Elisabeth et Ralph), et relevez la avec des équipes de louange qui nous ont merveilleusement servi, en nous conduisant dans des vrais temps de rencontre avec l’amour de notre « Abba » Père. dix point pour ceux qui arrivent à deviner les 2 chants qui nous ont accompagné au fil du week-end

Assaisonnez le tout avec des activités pour les enfants qui resteront gravées dans leur mémoire pendant longtemps (les miens chantent toujours le fameux « Abba, Père » de Exo !), et une mise en scène géniale de la parabole du fils prodigue.

Enfournez le plat à 124°C (soit 1°C pour chaque personne qui a participé au week-end), et laissez cuisiner pendant 3 merveilleux jours.

Et c’est tout vu. Un bon plat qui fera plaisir à toute la famille, et qui donne une envie folle aux pauvres personnes qui n’ont pas pu participer à l’élaboration de cette recette de bloquer leur week-end l’année prochaine.

En parlant de cela, vous prouve d’ores et déjà réserver le week-end du vendredi 13 au dimanche 15 avril 2018 !

 

Nathan est un des anciens de l’église. Il est marié à Rebecca et a trois magnifiques enfants. Il aime le sport, la musique et la bonne nourriture !